Si tu veux la paix, bichonne la paix!

Au rythme d’une paisible flânerie dominicale, la campagne de vaccination contre le Covid-19 démarre en Suisse. Vaccination facultative, peut-être faut-il le rappeler, dans le contexte des débats actuels à ce sujet ;-). Aujourd’hui, la Confédération refuse de mettre l’armée à disposition des cantons pour soutenir l’opération. Argument invoqué: il faut garder des troupes sanitaires en réserve pour intervenir dans les hôpitaux lorsque le nombre de cas explosera de nouveau. On peut s’inquiéter du manque de ressources de la grande muette pour soigner. On admirera aussi l’implacable logique militaire: plutôt que de prévenir la crise, préparons-nous à la combattre! L’esprit englué dans le trop fameux «si tu veux la paix, prépare la guerre»?

Les changements d’année civile rendent enclin aux rêves les plus fous. Et si l’on rêvait qu’en 2021, foudroyés par l’évidence que des avions de combat ne peuvent éliminer un virus, une vague… citoyenne exigeait qu’au moins, disons 1% de la manne militaire, soit consacré au développement de stratégies de prévention des risques majeurs? Prévention des conflits armés… ou non (guerres biologique et numérique notamment), techniques de résistance civile; ou «même» appui à la société civile lors situations de crise: épidémies, pics de grande précarité, catastrophes naturelles, les domaines ne manquent pas. Un petit 1% amené à grossir progressivement, dès lors que la preuve par l’acte permettrait de démontrer l’intérêt et l’efficacité concrets d’alternatives à la préparation de scénarios guerriers…

Cela ne semble pas compliqué à comprendre: si tu veux la paix, prépare la paix! Et prends-en grand soin, en t’insurgeant contre les injustices, en privilégiant le dialogue, et…. en venant t’exprimer sur ce Forum.

Bonne année!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code